Pour sa 16ème édition, le Festival de la Meuh Folle a encore été une réussite grâce aux bénévoles passionnés se repassant le flambeau d’année en année. Cette année ce ne sont pas huit mais neuf artistes qui se sont partagé la scène sur deux soirs, mais la Meuh Folle ne serait pas la Meuh Folle sans son sound system (Bhale Bacce Crew cette année) qui anime le camping le samedi après-midi.
Nous nous voulons d’organiser un événement chaque année plus créatif, plus éco-responsable, plus proche de la région, en un mot : un festival en constante évolution !

Organiseurs, bénévoles, étudiants

Chaque année, neuf étudiants de l’école des Mines constituent le noyau de l’organisation : le bureau du festival. Autour de ce noyau dur, viennent se greffer dix pôles d’organisation (village associatif, snack, camping etc…), tenus par deux ou trois étudiants et auxquels viennent s’ajouter un certain nombre de volontaires.
L’impact sur la vie du campus est considérable puisque tout au long de l’année précédant le festival, dès la fin de l’édition précédente, ce sont près de 25 élèves qui s’investissent grandement dans l’organisation en amont. Un vrai challenge pour des étudiants qui doivent trouver un juste milieu entre les cours et l’organisation d’un évènement de grande ampleur et à fortes responsabilités. Et le jour du festival se sont plus de 200 bénévoles qui se mobilisent afin d’assurer le bon déroulement du festival !

Une année, un projet !

Chaque année nous avons à coeur de réaliser des projets « homemade » grâce aux petites mains bénévoles des étudiants. Après la construction de toilettes sèches avec des palettes en 2017, la transformation d’une caravane en une loge pour artiste l’année dernière, cette année c’est une borne de rechargement de portables solaire qui a surpris nos festivaliers ! Cette année, grâce à notre partenariat avec l’ITEP (Instituts Thérapeutiques Éducatifs et Pédagogiques) d’Alès, qui fait en sorte de réintégrer des jeunes en décrochage scolaire, nous avons également pu offrir à nos festivaliers un coin chill avec ses bancs et table basse en palettes et son jeu de dame géant.

Un événement de proximité

La présence du Festival de la Meuh Folle sur le territoire Alésien permet d’animer notre région et de proposer une scène pour les musiques actuelles dans le Gard. Nous nous efforçons ainsi de travailler avec des entreprises et des partenaires locaux. De plus, grâce à notre village associatif et notre tremplin musical nous mettons en lumière les talents de notre région. En effet, chaque année un groupe d’artistes local est choisi pour faire l’ouverture du festival le vendredi soir, cette année The Natural Seed a pu ouvrir le bal.
Il est maintenant temps pour nous de passer le flambeau à la prochaine génération, en espérant que notre festival ait encore de longues années devant lui et que de nombreuses générations d’emayens puissent faire partie de cette belle aventure.

La Meuh Folle c’est encore demain et on lâche rien !